logo Label Rouge IGP
Accueil > Me découvrir > Une filière de savoir-faire

Une filière de savoir-faire

Retour

La culture de l'Ail Rose de Lautrec

L'Ail Rose de Lautrec puise avant tout ses qualités des coteaux argilo-calcaires du Tarn. La surface d'Ail Rose de Lautrec certifiable est de 360 hectares répartis sur la zone IGP/Label Rouge (88 communes dans le sud-ouest du département).

Pour pouvoir prétendre au Label Rouge et à l'IGP Ail Rose de Lautrec, les producteurs doivent respecter un cahier des charges strict qui précise des éléments tels que : les conditions de préparation des semences, les dates de plantation, la rotation culturale, la quantité d'engrais, les dates de récolte, les conditions de séchage, de triage et de conditionnement.

Plusieurs variétés d'Ail Rose de Lautrec certifiables

Il existe plusieurs variétés d'Ail Rose de Lautrec certifiables :

Le Rose de Lautrec traditionnel (ou "forain") et les semences certifiées (Ibérose, Goulurose, Edenrose et Jardirose).

Pour rappel, les semences sont issues des bulbes et non des graines car l'ail se multiplie de façon végétative. Les graines produites par la hampe florale de l'ail rose sont en effet stériles.

Selon les variétés, les densités de plantation et les conditions climatiques, les rendements en quantité d'ail sec commercialisable varient de 4,5 tonnes/ha à 6 tonnes/ha.

Les différentes étapes

1 - L'ail est égrené et les caïeux (ou gousses) sont plantés entre le 1er décembre et le 31 janvier.

2 - L'Ail de type Rose de Lautrec a la particularité d'émettre une hampe florale rigide. Les producteurs doivent donc passer sur chaque pied d'ail pour couper la hampe florale, au début du mois de juin. C'est le "despoulinage" ou ablation de la hampe florale.

3 - La récolte a lieu à la fin du mois de juin et peut être pratiquée de 3 façons différentes :
Méthode traditionnelle : l'ail est récolté avec ses feuilles. Il est ensuite pendu sur des barres dans les séchoirs traditionnels
Méthode intermédiaire : l'ail est récolté avec ses feuilles. Il est ensuite mis à sécher dans des pallox ou dans des silos avec une ventilation dynamique
Equeuté : les bulbes sont récoltés sans les feuilles et l'ail est mis à sécher dans des pallox ou dans des silos avec une ventilation dynamique. 
Dans tous les cas, la durée minimum de séchage est de 2 semaines.

Une fois séché, l'Ail Rose de Lautrec est :

Déraciné : les racines sont coupées au ras du bulbe.

Pelé : les enveloppes du bulbe sont enlevées pour ne laisser que la dernière enveloppe ou dernière peau, qui laisse apparaître par transparence la couleur rose des caïeux ou gousses. Dans certains cas, seulement quelques enveloppes sont enlevées et l'Ail Rose de Lautrec n'est pas pelé à la dernière peau.

Calibré puis emmanouillé (mis en grappes) ou conditionné dans des emballages spécialement dédiés. Chaque emballage est doté d’un numéro unique, ce qui permet d'assurer la parfaite traçabilité du produit.

Tout ce travail est réalisé sur l'exploitation des producteurs engagés dans la démarche Label Rouge / IGP, à l'exclusion des "petits conditionnements" (filets 3 têtes, filet 250 g, filet 500g, …) qui sont confectionnés par des ateliers habilités, situés sur le canton de Lautrec.